Femme qui se gratte la jambe gauche.

Dermatite atopique sur le corps Soulager les signes de sècheresse cutanée intense des peaux à tendance atopique à l'aide de soins adaptés

La dermatite atopique est une affection de la peau qui touche 2 à 5 % des adultes et jusqu'à 10 à 20 % des enfants dans le monde. C'est une pathologie chronique, durable, caractérisée par une peau sèche, squameuse, irritée, sujette à des phases de poussées régulières avec des manifestations cliniques plus prononcés. Des soins réguliers et adaptés peuvent prévenir et espacer les phases de poussées.

SIGNES ET MANIFESTATION

Comprendre la dermatite atopique ?

La dermatite atopique, également appelée eczéma atopique, est une affection chronique de la peau qui concerne le visage et le corps des bébés, des enfants et des adultes.

La prévalence augmente, en particulier dans les pays occidentaux, le nombre de cas recensés s'étant multiplié par deux à trois au cours des 30 dernières années. On ne connaît pas encore les causes exactes de la dermatite atopique, mais le lien avec l'asthme et la rhinite allergique a été prouvé.

La maladie concerne principalement les enfants. Dans le monde, 10 à 20 % des enfants sont affectés contre 2 à 5 % des adultes.                

Chez l'adulte, le cou et le décolleté, l'intérieur des coudes, l'arrière des genoux, les mains et les pieds, ainsi que le visage et le cuir chevelu sont les zones les plus concernées. Les symptômes et les parties du corps affectées sont légèrement différents chez les enfants et les bébés.

Les personnes atteintes de dermatite atopique présentent souvent des maux supplémentaires, comme le manque de sommeil, le stress, la discrimination et le manque de confiance en soi. Outre l'importance d'une routine de soin adapté, certaines habitudes à prendre peuvent soulager les symptômes, comme porter des vêtements en coton, maintenir la température basse pour éviter de transpirer et éviter les aliments qui favorisent l'apparition des symptômes.

Illustration graphique de la peau..
1. L'altération des défenses cutanées facilite l'invasion par les micro-organismes 2. Activation des cellules immunitaires, inflammation 3. Sensations de démangeaisons

Si un doute persiste, demandez conseil à un médecin ou à un dermatologue.

CAUSES & ORIGINES

Causes et origines potentielles de la dermatite atopique

Les dermatologues recherchent encore la cause précise responsable de la dermatite atopique. Cependant, il est prouvé qu'un certains nombres de facteurs exposent certaines personnes d'avantage que d'autres. Ces facteurs incluent :

  • Un terrain génétique propice. Le lien entre la dermatite atopique, l'asthme et la rhinite allergique a été prouvé. Si un des parents ou les deux souffre(nt) de l'une de ces maladies, il y a un risque que leur enfant développe une dermatite atopique. Le risque augmente proportionnellement de sorte que si les deux parents sont porteurs des trois maladies, le risque que l'enfant hérite de cette maladie s'accroît.
  • Climat/région. Les climats froids exposent leurs habitants à un risque plus élevé de dermatite atopique, comme les villes polluées. Il a été prouvé que les enfants jamaïcains qui grandissent à Londres ont deux fois plus de risques de développer une dermatite atopique que ceux qui grandissent en Jamaïque.
  • Sexe. Les femmes sont un peu plus sujettes à la dermatite atopique que les hommes.
  • Âge de la mère. Les enfants nés de mères considérablement âgées sont plus exposés que ceux nés de femmes plus jeunes.

Mère et enfant qui se font des câlins.
La dermatite atopique peut être héréditaire. Les parents qui sont touchés ou qui souffrent d'asthme ou de rhinite allergique ont une prédisposition à avoir un "terrain" atopique.
Visage d
Les femmes, en général, sont plus sujettes à la dermatite atopique et l'âge auquel elles ont des enfants peut avoir une influence.

La peau à tendance atopique présente une carence en facteurs naturels d'hydratation (NMF), comme les acides aminés, et présente des anomalies dans la formation de la barrière lipidique. De ce fait, les défenses de la peau sont affaiblies et la peau est sujette aux infections causées par les ongles qui égratignent la surface de la peau.

Les signes de la dermatite atopique sont également ses déclencheurs. Comme la peau est sèche et démange, les personnes atteintes se grattent. En se grattant, ils nuisent au fonctionnement des défenses de la peau. La peau est plus exposée et vulnérable aux infections par l'environnement. Les bactéries provoquent une irritation et les sensations de démangeaisons persistent. C'est ce qu'on appelle le cercle vicieux de la dermatite atopique.

Le cercle vicieux de la dermatite atopique.
FACTEURS

Autres facteurs

Il existe un certain nombre d'autres facteurs explicatifs qui peuvent aggraver les symptômes existants, bien qu'ils varient d'une personne à l'autre. Ces facteurs incluent :

  • les allergies alimentaires, par ex. lait, fromage, noix, coquillages
  • les allergies à l'alcool
  • les allergies aux acariens, au pollen et/ou à la poussière
  • les tissus abrasifs ou non respirant, comme la laine ou le nylon
  • le nickel, un métal courant utilisé pour les bijoux et les montres.
  • certaines lessives
  • le stress
  • le manque de sommeil
  • la transpiration
  • la fumée de cigarette

En savoir plus sur les facteurs ayant des conséquences sur la peau.

Femme portant un pull-over en coton.
Pour les vêtements, le coton est recommandé : il est doux et confortable. Porter des gants en coton la nuit, par exemple, évite de se gratter dans son sommeil.
SOLUTIONS

Maîtriser les symptômes de la dermatite atopique sur le corps

Malgré le caractère récurrent de la dermatite atopique, il est possible de prévenir les manifestations cliniques grâce à des soins adaptés et réguliers. Les périodes de poussées seront alors espacées. Le plus important réside probablement dans l'hydratation constante de la peau grâce à l'utilisation d'émollients.

Émollients

Les émollients (également appelés hydratants), indispensables dans la prévention de la dermatite atopique, doivent être utilisés chaque jour, en phase de poussée et de rémission. Ils incluent les lotions, crèmes pour le visage, onguents et additifs pour le bain et la douche qui relipideront la peau et aideront à la garder souple, hydratée et protégée des irritants. Cela permet de prévenir les sensations de démangeaisons, et éventuellement de réduire la fréquence des poussées.

Les ingrédients actifs souvent présents dans la formule des émollients peuvent inclure :

Traitements dermatologiques

Les traitements médicamenteux, comme les dermocorticoïdes (contenant habituellement de la cortisone), permettent de limiter les symptômes présents lors des poussées et aident à diminuer les inflammations et les sensations de démangeaisons.

Les corticoïdes sont connus pour leur efficacité et leur rapidité d'action dans le soulagement des démangeaisons et la réduction de l'inflammation.

EUCERIN AtopiControl Crème Calmante Intensive
permet de soulager immédiatement les sensations de démangeaisons et de limiter la prolifération des bactéries. Elle s’applique localement en phase de poussées de sécheresse cutanée sévère, seule ou en association avec les dermocorticoïdes. Les résultats de EUCERIN AtopiControl Crème Calmante Intensive ont été démontrés à travers plusieurs études cliniques.

Femme qui s
Les corticoïdes topiques sont souvent nécessaires lors de l'apparition de poussées.
Femme appliquant EUCERIN AtopiControl Crème Calmante Intensive dans le pli du coude.
EUCERIN AtopiControl Crème Calmante Intensive permet de soulager immédiatement les sensations de démangeaison et de limiter la prolifération des bactéries

Soin d'hygiène adapté pour prévenir la dermatite atopique

Bien que les facteurs déclenchant varient d'une personne à l'autre, quelques changements ont été jugés efficaces :

  • Maintenir la température de la pièce et son humidité basses afin d'éviter de transpirer.
  • Porter des vêtements doux sur la peau. Le coton est confortable et peut être superposé l'hiver. Il vaut mieux éviter les tissus rêches comme la laine et les tissus non respirant comme le nylon.
  • Conserver les produits de soin pour la peau au réfrigérateur permet de soulager les sensations de démangeaisons.
  • Retenir tous les facteurs déclenchant.
  • Prendre ses vacances dans des climats froids à tempérés, ni trop chauds ni trop froids.
  • Laver les vêtements neufs avant de les porter pour retirer les teintures et les agents irritants.
  • Porter des gants de coton la nuit pour éviter de se gratter pendant son sommeil.
  • Le traitement par enveloppements humides peut réduire les démangeaisons et diminuer le besoin de se gratter (pour plus d'informations, consultez votre dermatologue).
  • Prendre des douches plutôt que des bains, sans qu'elles soient trop chaudes (< 32 °C), et ni trop souvent ni trop longtemps.
  • Limiter la durée du bain à maximum 5 à 10 minutes.
  • Toujours utiliser des huiles de bain (ou des huiles de douche), car elles ont un effet rafraichissant et bénéfique pour la barrière lipidique.
  • Éviter les éponges rêches ou les brosses de massage dans le bain ou sous la douche.
  • S'adonner à la méditation et au yoga pour diminuer le stress.

Femme dans une position détendue, jambe inclinée.
Pour les vêtements, le coton est recommandé : il est doux et confortable. Porter des gants en coton la nuit, par exemple, évite de se gratter dans son sommeil.
Femme après la douche, enroulée dans une serviette, une serviette en turban sur la tête.
Les douches sont meilleures que les bains, tant qu'elles ne durent pas trop longtemps et ne dépassent pas la température de 32 °.

Si vous n'êtes pas sûr de la meilleure façon de gérer les manifestations cutanées demandez conseil à un dermatologue.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités et nos bons plans en exclusivité !

  • Testez et évaluez de nouveaux produits,
  • Participez à des jeux concours et tests produits,
  • Recevez les dernières actualités et conseils.