Femme se touchant le visage avec la main gauche.

Les signes du vieillissement Le vieillissement cutané en général

C'est aux alentours de 25 ans que les premiers signes de vieillissement apparaissent  On observe d'abord l'apparition de ridules puis, avec le temps, des rides ainsi qu'une perte de volume et de densité deviennent visibles.

Le vieillissement de la peau est dû à diverses raisons. S'il est possible de prévenir certaines d'entre elles, d'autres ne peuvent être évitées. Une prévention globale de celles-ci permet toutefois d'exercer un certain contrôle sur ces causes inévitables.
Comprendre les effets des facteurs internes et externes sur la structure et la fonction de la peau peut vous aider à faire les bons choix en matière de soin et prévention

SIGNES & SYMPTÔMES

Les signes visibles du vieillissement cutané

Le vieillissement général de la peau a trois manifestations principales. Chacune d'entre elles affecte l'apparence du visage différemment.

Les rides

Premiers signes visibles du vieillissement cutané, les ridules et les rides apparaissent à partir de 25 ans. Elles se forment sur différentes zones du visage et constituent les signes de l'âge les plus facilement repérables. Les ridules sont les premières à se manifester. Ces petites rides superficielles, généralement visibles au coin externe de l'œil, sont également appelées rides d'expression ou encore pattes d'oie. Elles peuvent également se dessiner sur les joues. Sur le front, les rides se caractérisent par des lignes horizontales occasionnées par les expressions du visage et gagnent en profondeur avec le temps. Les lignes verticales plus fines logées entre les sourcils sont causées par le froncement de ces derniers.

Des rides plus profondes, appelées sillons nasogéniens, se forment entre le nez et la bouche. Liées à l'affaissement de la peau, ces rides profondes s'accompagnent souvent d'une perte de volume.

La perte de volume
Parfois difficile à identifier, la perte de volume s'exprime de différentes manières, notamment par un affaissement de la peau et un relâchement des contours du visage. L'expression « avoir les traits tirés » est également employée pour y faire référence. Contrairement à la perte de densité ou aux rides, ses effets transforment l'apparence générale du visage mais sont difficiles à identifier. L'impact le plus visible de la perte de volume et du relâchement des contours se fait au niveau de l'expression du visage : il renvoie une image négative, triste ou angoissée. Des expressions qui peuvent fausser la perception de l'humeur et de l'attitude d'une personne.

La perte de densité
Courante chez les femmes ménopausées, la perte de densité se manifeste en surface par une peau plus fragile et plus fine. Contrairement aux rides ou à la perte de volume, la perte de densité concerne l'ensemble du visage et ne se limite pas à certaines zones localisées.

Elle est souvent associée à des rides plus profondes et s'accompagne d'une perte d'éclat et d'un teint plus terne. 
Femme âgée avec des rides au coin des yeux et autour de la bouche.
Avec le temps, la structure de la peau évolue. Les rides sont généralement le premier signe visible de cette évolution.
Femme tirant sur la peau de son menton avec la main.
L'affaissement du visage, qui entraîne un relâchement de la peau, est l'un des signes d'une perte de volume.
Femme âgée qui se touche la joue gauche avec la main
Lorsque la structure de la peau est altérée, la perte de densité devient visible et la peau paraît souvent plus terne et plus fine.
CAUSES & FACTEURS DÉCLENCHANTS

Le vieillissement cutané n'est pas dû à une cause unique, mais à un ensemble de facteurs endogènes et exogènes. Les comprendre permet de mettre en place une approche holistique de prévention du vieillissement cutané.

Le vieillissement cutané se produit dans les différentes couches de la peau

Les signes de l'âge qui apparaissent en surface sont le reflet des changements qui se produisent dans les différentes couches de la peau.

Les couches de l'épiderme
En raison du ralentissement du renouvellement cellulaire et de la réduction de la production de lipides à la surface de la peau, celle-ci est susceptible d'être sèche et rugueuse. En vieillissant, l'épiderme devient plus sensible aux rayons UV. La capacité de cicatrisation de la peau est amoindrie.

Les couches du derme
À partir de l'âge de 25 ans, la production de collagène, l'un des composants structurels de la peau, diminue chaque année de 1 %. Associé à un déclin de l'élastine, ce phénomène entraîne la désorganisation du tissu conjonctif de la peau. Sa structure est alors altérée et il est probable que des rides se forment.  Par ailleurs, l’irrigation sanguine de la peau diminue. Cela signifie que l’apport en nutriments et en oxygène à la surface de la peau est moins efficace. C'est pourquoi l'éclat rosé caractéristique d'une peau jeune tend à s'estomper.

Les couches de l'hypoderme
Dans les couches les plus profondes, ce sont la taille et le nombre de cellules adipeuses dans le tissu graisseux qui sont soumis aux bouleversements les plus importants. Leur diminution a des répercussions sur la perte de volume : elle peut entraîner la formation de rides profondes et le creusement des joues.

Présentation graphique de la peau et de ses différentes couches.
Avec l'âge, des changements se produisent dans toutes les couches structurelles de la peau et altèrent sa forme et sa composition naturelle.

Les causes internes du vieillissement

Certaines causes du vieillissement de la peau du visage sont inévitables et irréversibles. Notre âge biologique détermine les changements structurels de la peau et l'efficacité des fonctions cellulaires, qui ralentissent chaque année.

L'irrigation sanguine de la peau diminue, ce qui signifie que l'apport en nutriments et en oxygène à la surface de la peau est moindre. L'éclat rosé de la peau, signe de jeunesse, s'efface pour laisser place à un teint plus terne.

La génétique joue également un rôle important dans le vieillissement de la peau. Notre origine ethnique et notre type de peau influencent la vitesse à laquelle les signes de vieillissement se dessinent sur notre peau. Par exemple, les rides apparaîtront plus tôt sur une peau claire et sensible que sur une peau asiatique, qui pourra en revanche être prédisposée à une pigmentation inégale. La sécheresse causée par le vieillissement peut également être induite par le patrimoine génétique.

En savoir plus sur les effets de l'origine ethnique sur la peau

Présentation graphique d
Lorsque la peau est jeune, les connexions entres ses différentes couches sont fortes. Cela signifie que les couches visibles bénéficient d'un apport efficace en eau et nutriments.
Présentation graphique d
Ces connexions et mécanismes s'affaiblissent avec le temps : ils perdent en efficacité. Le vieillissement cutané est alors visible.

Les causes externes du vieillissement

Les facteurs exogènes qui affectent la rapidité de vieillissement de la peau sont tous imputables à un processus : le stress oxydatif. Il consiste en une libération dans le corps de molécules appelées radicaux libres. Selon cette théorie, nous vieillissons en raison d'une accumulation de lésions causées par les radicaux libres au fil du temps sur les cellules. Un radical libre est une molécule ou un atome hautement volatile qui possède un électron non apparié sur sa couche externe. La plupart d'entre eux ont une grande capacité de détérioration des structures cellulaires, notamment des lipides et des protéines.

Dans des circonstances normales, les radicaux libres sont capturés et neutralisés par les antioxydants, des molécules capables de les absorber et de les stopper. Toutefois, avec le temps, la capacité de la peau à neutraliser les radicaux libres diminue. Tous les composants des cellules de la peau sont donc altérés. Le stress oxydatif est déclenché et favorisé par diverses habitudes de vie.

Le soleil
L'exposition aux rayons du soleil est le premier facteur externe responsable du vieillissement de la peau, car elle génère un stress oxydatif. Le photovieillissement est le nom donné aux  lésions causées par les expositions prolongées et quotidiennes aux rayons UV. Il est également responsable d'une pigmentation inégale.

La pollution
Lorsque la peau est exposée à la pollution, principalement en ville, il peut se produire une libération de radicaux libres néfastes pour la peau. De plus, la pollution aggrave les effets de l'exposition au soleil, entraînant ainsi une accélération du stress oxydatif.

La cigarette
Les produits chimiques et la nicotine contenus dans les cigarettes entraînent l'augmentation du nombre de radicaux libres dans la peau. À l'instar de la pollution, le tabac intensifie les effets de l'exposition au soleil, entraînant un stress oxydatif.

Partie inférieure du visage d
Les taches de rousseur et l'hyperpigmentation surviennent lorsque la peau tente de se protéger des effets néfastes du soleil.
Femme dans une ville avec de la circulation en arrière-plan.
La pollution urbaine peut accélérer les effets néfastes des radicaux libres, notamment lorsqu'elle est associée à une exposition au soleil.

La nutrition
Les antioxydants sont des molécules capables de neutraliser les radicaux libres qui altèrent la peau et accélèrent son vieillissement. Un régime pauvre en antioxydants ne contribuera pas au ralentissement du vieillissement cutané. En revanche, une alimentation comprenant beaucoup de fruits et légumes riches en antioxydants peut constituer l'un des axes clés dans la prévention globale du processus de vieillissement cutané.

Une routine de soin insuffisante
L'absence d'une routine de soin suffisante renforcera le processus de vieillissement de la peau. Un nettoyage soigneux réalisé à l'aide de produits adaptés au type de peau et une application régulière de soins ciblé peut avoir une grande influence sur la peau. L'utilisation d'une protection solaire efficace lors des expositions au soleil fait également partie intégrante de la prévention.

SOLUTIONS

Minimiser les effets du vieillissement

Comprendre le processus de vieillissement de la peau permet de choisir un traitement approprié. Les trois principaux signes du vieillissement, qui sont la perte de volume, la perte de densité et les rides, font l'objet d'une analyse plus détaillée dans d'autres articles. En cas de doute sur le traitement à suivre, le test dermatologique est un outil diagnostic qui peut vous aider. Une approche holistique peut permettre de minimiser les effets de l'âge et de prévenir les futurs signes du vieillissement. Elle passe par une étape d'analyse de l'hygiène de vie et des soins, qui devront être modifiés en conséquence.

L'hygiène de vie
Le stress oxydatif étant la première cause externe du vieillissement cutané, toute modification de l'hygiène de vie doit viser à minimiser ses effets autant que possible.

La nutrition
Un régime équilibré riche en fruits et légumes garantira un apport en antioxydants qui contribuera à limiter les effets néfastes des radicaux libres sur la peau. Il est recommandé d'avoir une alimentation aussi variée que possible, mais certains aliments, connus pour leur richesse en antioxydants, auraient un effet protecteur sur la peau : les carottes, les abricots, ainsi que les autres fruits et légumes oranges et jaunes, les myrtilles, les légumes verts feuillus, les poivrons, les tomates, les haricots, le poisson (notamment le saumon) et les noix.

Toutefois, inclure des aliments sains dans son alimentation ne suffit pas. Il faut également éviter de consommer ceux dont les effets néfastes ont été prouvés. Il a par exemple été démontré qu'une alimentation trop riche en lipides et en glucides accélère le vieillissement cutané.

La cigarette
Fumer accélère considérablement le vieillissement cutané, réduit l'élasticité de la peau et rend le teint terne. En arrêtant de fumer, on cesse de respirer les produits chimiques et la nicotine contenus dans les cigarettes, ce qui améliore l'apparence de la peau.

Femme endormie.
Dormir suffisamment peut également s'avérer utile face à la prévention du vieillissement cutané.
Femme tenant une fourchette avec un morceau de tomate.
La consommation d'aliments sains peut aider à prévenir le phénomène de vieillissement cutané.

Le soin de la peau
La peau change à chaque étape de la vie et les soins qui lui sont prodigués doivent s'adapter à son évolution.

Une bonne routine de soin de la peau constitue un élément essentiel face à la prévention des signes de l'âge : la perte de volume, la perte de densité, les rides et les problèmes de peau liés au vieillissement, comme la sécheresse ou la sensibilité.

Si votre peau est en bon état, des soins appropriés lui permettront de le rester. Si ce n'est pas le cas, une routine méthodique doit être entreprise. Une routine de soin de la peau passe par trois étapes : l'hygiène, le soin et l'application d'une protection solaire.

L'hygiène
permet de se débarrasser du maquillage et des impuretés. Cette étape est indispensable, car les produits chimiques provenant de la pollution qui se déposent sur la surface de la peau peuvent être source de stress oxydatif.

L'utilisation de soins adaptés permet d'hydrater et de prévenir certains signes visibles du vieillissement de la peau. L'application de soins ciblés et appropriés enrichis en actifs, tels que l'acide hyaluronique, la glycine-saponine ou le coenzyme Q10 permet de limiter l'apparition de certains signes.

Protéger la peau des rayons UV
est l'étape la plus importante pour prévenir du futur vieillissement cutané. Le produit solaire et son indice SPF doivent être choisis en fonction du type de peau et de ses caractéristiques.

En savoir plus sur la protection solaire du visage

Femme se tenant le visage dans les mains.
Nettoyer régulièrement son visage débarrasse la peau des impuretés qui peuvent être à l'origine d'un stress oxydatif.
Visage d
Les patchs contour des yeux et les masques hydratants peuvent améliorer l'apparence de la peau.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités et nos bons plans en exclusivité !

  • Testez et évaluez de nouveaux produits,
  • Participez à des jeux concours et tests produits,
  • Recevez les dernières actualités et conseils.