L’héritage cutané – Regards croisés

Nous héritons tous du patrimoine génétique de nos parents et grands-parents mais comment celui-ci s’exprime-t-il pour notre peau et jusqu’où intervient-il ?

Découvrez les explications et conseils de notre expert et le témoignage de nos ambassadrices. 

LA PAROLE DE L'EXPERT EUCERIN A L'ORIGINE DU CONCEPT DU PATRIMOINE CUTANÉ

Comment est né le terme « Patrimoine Cutané » ?

« Le terme est né lors du travail réalisé en mai 2016 par l’équipe Eucerin pour les 10 ans de la marque EUCERIN HYALURON-FILLER.

En effet lors de la préparation de l’anniversaire il nous est apparu que les principales causes du vieillissement cutané étaient peu connues du grand public. Or elles jouent un rôle considérable et il nous semblait important de pouvoir apporter des conseils autant préventifs que correctifs à nos utilisateurs. 

Si une partie de notre vieillissement cutané nous est léguée génétiquement par nos parents biologiques (via le patrimoine génétique), c’est celle que nous avons appelée le Patrimoine Cutané ; une autre est déclenchée par notre façon de vivre.

Cette différenciation entre le Patrimoine Cutané, légué par nos parents, et l’influence que peut avoir notre style de vie sur son évolution, nous a paru d’autant plus importante que de plus en plus d’études scientifiques s’attachent aujourd’hui à démontrer que certaines habitudes de vie l’accélèrent dramatiquement. Par exemple, des chercheurs ont démontré que près de 90% des signes du vieillissement visibles sur le visage sont dus aux effets néfastes générés par le rayonnement solaire. Donc une bonne prévention et protection face au soleil pourrait aider à éviter l’accélération du vieillissement et donc éviter l’altération du Patrimoine que nous ont légués nos parents. Le soleil n’est pas le seul à accélérer le vieillissement de notre Patrimoine : le manque de sommeil, le tabac, une mauvaise alimentation … peuvent aussi venir influer sur notre vieillissement génétiquement programmé.

Ainsi, des personnes pourtant soucieuses de leur corps, de leur santé, de leur apparence extérieure, voient le phénomène du vieillissement comme une fatalité. Or il n’en est rien, on peut avoir une prise et un rôle à jouer grâce à une bonne gestion du Patrimoine légué par ses parents : en évitant de le dilapider, et en le gérant de façon positive face aux habitudes de vie qui pourraient l’altérer. »

En quoi peut-on parler d’héritage du Patrimoine Cutané ?

« Il existe effectivement un vieillissement d’origine génétique, transmis par les parents, et propre à chaque individu, qu’Eucerin a choisi de nommer le Patrimoine Cutané. Il concerne tous les process physiologiques pré-programmés à notre naissance dans notre code génétique qui ont un impact direct ou indirect sur la peau. En effet, même si le vieillissement des organismes vivants est toujours un sujet en pleine exploration par le monde scientifique, il a été démontré que certains process physiologiques s’altèrent avec le temps. Les conséquences de ces altérations sont multiples, et certaines peuvent se voir sur notre peau.

Il est important de garder en tête que malgré cette fatalité du vieillissement génétique pré-programmé par notre Patrimoine Cutané, nous restons maître de la façon dont cet héritage sera utilisé : le dilapider, l’altérer, le préserver … 
en fonction de nos choix d’habitude de vie le résultat sera différent. Ces phénomènes ont pu être démontrés chez des jumeaux homozygotes, donc nés avec le même Patrimoine Cutané, qui avaient vécu des modes de vie différents. L’un des jumeaux peut alors sembler plus vieux de plusieurs années que son double malgré des prédispositions identiques à la naissance.


Au-delà d’une simple transmission génétique d’un Patrimoine Cutané donné, les parents peuvent aussi avoir une influence sur les habitudes de vie de leur(s) enfant(s) en leur transmettant un Patrimoine Culturel, par exemple en les protégeant du soleil et en leur apprenant très jeunes les bons gestes pour la prévention de leur capital. Nos parents ont ainsi une influence à la fois sur le vieillissement génétique mais aussi sur le vieillissement dû à notre style de vie ! »

Comment les gens appréhendent-ils leur héritage cutané ?

« Les gens sont fiers lorsqu’ils voient que leurs parents ont une apparence forte malgré les années. La génétique seule n’est pas en cause mais cela encourage à protéger sa peau pour aussi bien vieillir que ses parents. »

Quel est le cas le plus commun d’héritage cutané qui peut être rencontré ?


« La pigmentation de peau est un des facteurs les plus importants dont on hérite : plus une peau est pigmentée (foncée), mieux elle se protègera spontanément du soleil et plus ses rides apparaitront tard (parfois 10 voire 20 ans plus tard que sur une peau claire). On ne choisit pas de naître avec une peau claire, par contre il est possible de la protéger des rayons du soleil qui la feront vieillir. »

Comment préserver cet héritage au quotidien ?

« Le principal facteur pour conserver un aspect jeune, est d’éviter de surexposer sa peau au soleil. En effet seulement 10 minutes par jour suffisent pour la synthèse de vitamine D, essentielle au bon fonctionnement de notre organisme.

Le rayonnement solaire peut provoquer, en cas de surexposition, l’apparition des rides précoces sur les régions les plus exposées : lèvre supérieure, joues, coins des yeux, cou, décolleté, dos des mains. Il peut également provoquer l’apparition de taches pigmentaires qui augmentent l’impression de peau plus âgée. Enfin, il épaissit la peau et les rides semblent plus creusées.

Il faut se protéger en privilégiant dans les mois ensoleillés de l’année l’ombre, le port de chapeau, de lunettes de soleil, l’application répétée de crèmes solaires…

Ensuite, il faut permettre à l’organisme et à la peau de se régénérer en dormant suffisamment.

Il faut aussi donner à sa peau des aliments qui lui permettent de lutter contre les radicaux libres extérieurs en mangeant suffisamment de fruits et de légumes au quotidien, éviter de fumer car la nicotine va resserrer les vaisseaux cutanés et donner un teint terne et des rides plus précoces. Par ailleurs, la contraction de la bouche du fumeur autour de la cigarette entraîne des rides autour des lèvres.

Au contraire, la pratique régulière d’un sport permettra une oxygénation optimale, en même temps qu’une forme physique globale qui continuera à l’aspect de jeunesse. 

En conclusion, il faut vraiment garder à l’esprit que le vieillissement n’est pas une fatalité : le  Patrimoine Cutané est certes pré-programmé, mais il subit une grande influence de la part de nos habitudes de vie ; notre aspect futur dépend donc de notre comportement aujourd’hui.

Et enfin, un état d’esprit positif n’est pas à négliger et est à entretenir : à aspect égal, un visage souriant est plus attirant, et l’on garde toujours une impression favorable d’une personnalité lumineuse… »

LE TÉMOIGNAGE DE NOS AMBASSADRICES ET LEURS CONSEILS POUR PRÉSERVER SON PATRIMOINE CUTANÉ

A l’instar de l’état d’esprit prôné par notre expert, Gisèle adopte une attitude positive face à cet héritage : 

« J'ai hérité du patrimoine génétique de ma mère. Cet héritage est, dès la naissance, un capital qui doit servir de base à l'avenir de ma peau mais il ne fait pas tout ! Ce n'est qu'un heureux départ dans la vie. Je le définirai comme une chance, comme certains héritent de beaux yeux ou de beaux cheveux.

J’ai commencé à l’entretenir très jeune car je suis la jumelle de ma mère en ce qui concerne mes jambes, mon décolleté et la qualité de ma peau en général.

Pour préserver mon patrimoine cutané au quotidien en habitant dans le Sud de la France j'évite le soleil, j'ai une alimentation favorable à ma peau et surtout je l’HYDRATE en buvant beaucoup et par mes soins. Après mes deux démaquillages quotidiens par exemple, j’applique de la crème sur mon corps, sur mon visage et sur le décolleté. Ensuite, je rajoute du sérum et de l'huile nourrissante. »

Marie-Josée le perçoit également d’un œil optimiste :

« Pour moi, le patrimoine cutané représente nos atouts naturels issus de notre patrimoine génétique. Il se traduit chez moi par une peau souple à tendance grasse qui se défend naturellement des agressions extérieures comme le soleil, à l’image de celles de mes parents. Je n’ai pas de sensibilité particulière et je n’ai pas eu de problème d’acné grave à l’adolescence.

Mais, j’ai des taches blanches de dépigmentation cutanée que je ne partage pas avec un membre de ma famille en particulier.

Pour préserver mon patrimoine cutané au quotidien, je lave mon visage matin et soir avec un soin pour peaux mixtes. J’utilise ensuite un soin protecteur de jour et de nuit que je complète avec un soin pour le contour des yeux. J’applique une protection solaire si je prévois de m’exposer plus de 30 minutes. Pour nettoyer ma peau, j’utilise un démaquillant pour mon visage et pour mon corps j’utilise l’huile de douche Eucerin pour peaux sèches respectant le PH de la peau. Je complète ma routine de soin avec un lait hydratant pour le corps.

La préservation de ce patrimoine passe également par la transmission des bons gestes. Je recommanderais donc à mes enfants et petits-enfants de faire attention à la qualité de l’eau, d’espacer les douches et de ne pas utiliser d’eau brûlante. Il faut utiliser des produits de soins de qualité, adaptés au type de peau pour ne pas l’agresser et appliquer des crèmes pour le visage dès l’adolescence. Je les encourage également à utiliser une protection contre les UV dès la petite enfance. Il est nécessaire de respecter son corps, d’avoir une bonne hygiène de vie alimentaire, de faire du sport et de bien dormir ! Si on utilise du maquillage, il faut faire attention à prendre des produits de qualité et à prendre le temps de bien nettoyer son visage. »

Pour Aurélie, son patrimoine cutané lui vient directement de sa mère : 

« Chez moi, il se traduit par une peau sensible et sèche, avec l'apparition précoce de ridules d'expression sur le front et aux coins des yeux tout comme ma maman.

Je préserve ma peau en l'hydratant matin et soir et en effectuant régulièrement un gommage doux suivi d'un masque hydratant. Il est aussi primordial de protéger la peau du soleil surtout lorsqu'on apprécie beaucoup les activités en plein air comme moi.

Je recommanderais à mes enfants et à mes petits-enfants de prendre soin de leur peau dès leur plus jeune âge en la protégeant du soleil et en l'hydratant matin et soir pour prévenir les altérations de la peau. Cependant, en cas de dommages cutanés, je leur conseillerai le Baume Réparateur Cutané Aquaphor car j’aime beaucoup ce produit qui présente de nombreuses applications pour une régénération rapide de la peau. »

Avoir une bonne alimentation, un style de vie sain, nettoyer sa peau, l’hydrater et la protéger du soleil demeurent ainsi les gestes à adopter et à transmettre pour préserver son patrimoine cutané. Découvrez comment ceux-ci vous aide à combattre les plus grands ennemis de la peau.

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités et nos bons plans en exclusivité !

  • Testez et évaluez de nouveaux produits,
  • Participez à des jeux concours et tests produits,
  • Recevez les dernières actualités et conseils.

CONTACT

Nous sommes à votre écoute ! Vous souhaitez nous poser une question ou simplement nous contacter, vous pouvez nous envoyer un message.
Envoyer un message

NEWSLETTER

Si vous souhaitez recevoir nos actualités et nos bons plans en exclusivité, nous vous invitons à vous inscrire à notre newsletter.
S’inscrire à la newsletter