Quand apparait le masque de grossesse ?

7 minutes de lecture
Voir plus

Le saviez-vous ? Le masque de grossesse possède plusieurs appellations, dont chloasma ou mélasma pour ses noms scientifiques. Réaction de la peau, qui affecte pas moins de 50 à 75 % des femmes enceintes, elle survient en général entre le 4e et le 6e mois de grossesse puis disparait naturellement après l’accouchement. Mais qu’est-ce que le masque de grossesse ? Comment peut-on lutter contre le masque de grossesse ? Est-il possible d’éviter le masque de grossesse ? Nous répondons à toutes vos questions sur le sujet.

Qu’est-ce que le masque de grossesse exactement ?

Lorsque l’on parle de masque de grossesse, on évoque en fait une hyperpigmentation de la peau. Le mélasma se traduit ainsi par des plaques de couleur foncée, qui apparaissent sur le visage au niveau du front, du nez, du menton, des joues, des pommettes, mais également autour de la lèvre supérieure. On compare parfois sa forme à un « loup » de carnaval. Le plus souvent, les taches sont de formes plus ou moins régulières, mais elles sont clairement délimitées.

Manifestation visible chez de nombreuses femmes enceintes, elle fait son apparition aux alentours du deuxième trimestre de grossesse en général.

Pourquoi le masque de grossesse fait-il son apparition ?

L’apparition d’un masque de grossesse est associée aux modifications hormonales de la grossesse. En effet, une femme enceinte possède une forte concentration d’hormones féminines, les œstrogènes dans son organisme.

Cette forte concentration hormonale entraine une augmentation de la production de mélanine. Qu’est-ce que la mélanine ? C’est un pigment de la peau dont la caractéristique demeure de réagir lorsqu’il est exposé au soleil. 

Il est à noter que le masque de grossesse peut également apparaitre chez certaines femmes qui ne sont pas enceintes. En effet, dans 5 à 10 % des cas, l’apparition d’un masque de grossesse est entrainée par la prise d’une pilule contraceptive hautement dosée en œstrogène. 

À savoir : toutes les femmes enceintes ne sont pas touchées par le masque de grossesse, car certains facteurs génétiques entrent en jeu. Pour cette raison, les femmes enceintes ayant une peau mate et les cheveux bruns y sont davantage sujettes que des femmes ayant la peau plus claire et les cheveux blonds.

Comment peut-on éviter l’apparition d’un masque de grossesse ?

La mélanine réagissant à une exposition au soleil, il est nécessaire de se protéger des rayons UV (rayons ultraviolets). Pour ce faire, il est important d’appliquer une crème à très haute protection (indice 50 minimum), voire un écran total.

Idéalement, il est conseillé d’effectuer des applications renouvelées toutes les deux heures, mais aussi de se protéger le visage grâce à un chapeau ou une casquette et des lunettes de soleil. Comme pour les autres parties du corps, il est également vivement recommandé d’éviter de s’exposer aux heures les plus chaudes, soit entre 11 h et 15 h.

Quels gestes adopter pour éviter un masque de grossesse ?

En plus d’une protection efficace contre le soleil, il est également possible d’adopter des gestes permettant d’éviter le masque de grossesse. Il est ainsi conseillé d’éviter les démaquillages trop agressifs et de privilégier des gestes doux, sans frottements.

 

L’alimentation joue aussi un rôle important, avec un apport supplémentaire, le cas échéant, en vitamine C et en vitamine B9. Cette dernière, également appelée acide folique, se trouve notamment dans la levure de bière, les oléagineux (amandes, noisettes, cacahuètes, pistaches…), les épinards ou encore les brocolis, entre autres.

 

À savoir : si vous avez déjà eu un masque de grossesse, il y a de fortes chances que celui-ci récidive lors d’une prochaine grossesse. Il est donc important de conserver une bonne alimentation et de bien protéger la peau de votre visage.

Quelles solutions afin de lutter contre un masque de grossesse ?

Aucun traitement ne pouvant être prescrit pendant que vous êtes enceinte, si des signes de masque de grossesse apparaissent, il faudra alors attendre l’accouchement, voire après, notamment si vous allaitez bébé.

 

Néanmoins, la plupart du temps, les masques de grossesse disparaissent par eux-mêmes quelques mois après l’accouchement. Il est conseillé d’attendre au moins 6 mois après l’arrivée de votre enfant pour consulter un dermatologue si des plaques sont toujours présentes.

Quels sont les traitements conseillés ?

Les spécialistes recommandent notamment deux types de traitements ayant des effets positifs sur le masque de grossesse. Attention cependant de bien attendre la fin de votre allaitement avant de songer à y avoir recours.

 

  • Les crèmes dépigmentantes : ces produits spécifiques sont à appliquer le soir jusqu’à ce que les taches disparaissent. Ils sont généralement à base d’hydroquinone, de vitamine A acide (trétinoïne), d'alpha-hydroxyacides (AHA), voire de corticoïdes. Certains produits dépigmentants à base de vitamine C, d’acides azelaïques ou d’acides de fruits peuvent également être efficaces, en complément de traitements prescrits par un dermatologue.

 

À savoir : l’hydroquinone est une substance chimique qui permet de traiter des colorations de la peau due au mélasma, aux cicatrices de l'acné ou à d’autres taches brunes.

 

  • Le peeling (« yellow peel ») : c’est un traitement sur la base d’une exfoliation des couches superficielles de la peau, qui a pour but d’atténuer les taches. Au préalable, une crème dépigmentante peut être appliquée matin et soir pendant plusieurs semaines. C’est un dermatologue qui pose un masque à effet peeling à garder sur votre peau pendant environ 4 heures. Ce traitement a fait ses preuves et demeure efficace sur les masques de grossesse persistants.

 

À savoir : les effets du peeling peuvent sembler impressionnants puisque la peau devient rouge, gonflée et pèle de manière importante, jusqu’à 48 heures après l’intervention. Il est possible d’appliquer une crème anti-inflammatoire afin d’apaiser la peau.

 

  • Un changement de contraception peut également être prescrit dans le cas où un masque de grossesse ne disparaitrait pas naturellement ou suite à des traitements dermatologiques.

Comment bien protéger sa peau du soleil pour éviter le masque de grossesse ?

Afin de bien protéger la peau de votre visage et éviter l’apparition d’un masque de grossesse, il est important de conserver de bonnes habitudes lorsque vous vous exposez au soleil.

  • Même les peaux très mates ont besoin d’une protection solaire ;
  • Appliquez votre protection solaire de manière généreuse et répétez cette opération toutes les deux heures au moins ;
  • Si vous vous baignez, n’hésitez pas à réappliquer du produit à la sortie de l’eau, y compris si votre crème est waterproof ;
  • La protection contre les UV se fait par tous les temps : même lorsqu’il y a des nuages, 90% des UV ne sont pas filtrés. De plus, certains nuages peuvent même augmenter l’intensité des UV : de véritables ennemis de votre peau ;
  • Enceinte, si vous souhaitez bronzer tout en évitant le masque de grossesse, privilégiez une exposition progressive, tout en restant protégée, notamment durant les heures à haute teneur en UV (entre 12 h et 16 h).
 

Masque de grossesse : quels sont les autres problèmes de peau liés à la grossesse ?

Si le masque de grossesse fait partie des problèmes cutanés les plus courants associés à la grossesse, d’autres désagréments liés aux bouleversements hormonaux peuvent également subvenir.

  • L’acné : les hormones peuvent générer des poussées d’acné, notamment en début de grossesse. Il est alors conseillé de préférer un savon surgras et d’éviter les démaquillants. Hydratez bien votre peau avec une crème adaptée et consultez éventuellement un dermatologue. Attention, pendant la grossesse, de nombreux médicaments prescrits dans le cadre d’un traitement contre l’acné sont fortement contre-indiqués.
  • L’eczéma : on parle alors « d’eczéma de grossesse ». Il peut apparaitre par plaques, notamment au niveau des plis des bras et des jambes. Sans risque pour la maman ou le bébé, il peut être apaisé grâce à des crèmes spécifiques adaptées.
  • Les vergetures : c’est le cortisol qui est responsable de l’apparition des vergetures. Il diminue en effet la production de collagène et limite l’élasticité de la peau. Des crèmes anti-vergetures existent et peuvent être utilisées pendant la grossesse, notamment au niveau des seins, des hanches, des fesses, des cuisses et du ventre.

Masque de grossesse : les produits Eucerin

La gamme Eucerin Anti-Pigment se compose de soins qui luttent et protègent contre les taches pigmentaires et peuvent ainsi trouver leur place dans une routine de soin adaptée au masque de grossesse. 

Elle comprend notamment un sérum et une crème, tous deux à base de Thiamidol, actif breveté agissant à la source de l'hyperpigmentation et atténuant ainsi l'intensité des taches, tout en aidant à prévenir leur réapparition. La formule du sérum, qui contient également de l’Acide Hyaluronique, comble les rides (y compris les rides profondes) et améliore le niveau d’hydratation de la peau. 

La crème Eucerin est associée à un SPF (indice représentant le niveau de protection d’un produit solaire) 30 afin d’aider à prévenir des dommages cutanés causés par les UV, à l’image du masque de grossesse. Les taches pigmentaires perdent petit à petit en intensité et continuent ensuite à s'estomper grâce à une application régulière de ces produits. Nous proposons également une crème de nuit qui s’intègre dans la routine.

 

À découvrir

Trouver un point de vente